Quelle farce !

Quelle farce !


Par Nisargadatta Maharaj

Dans votre état d’unité et de plénitude d’origine, vous ne saviez même pas que vous existiez.

Puis un jour, on vous a dit que vous étiez né, qu’un corps particulier était “vous”, qu’un couple particulier étaient vos parents.

Par la suite, vous avez commencé à accepter des informations supplémentaires sur « vous », jour après jour, et vous avez construit toute une pseudo-personnalité, mais seulement parce que vous aviez accepté la charge que vous étiez né, bien que vous sachiez pleinement que vous n’aviez aucune expérience de la naissance, que vous n’aviez jamais accepté d’être né, et que ton corps était imposé sur toi, la Conscience.

Graduellement, le conditionnement est devenu de plus en plus fort et s’est développé à un tel point que non seulement vous avez accepté l’accusation selon laquelle vous êtes né en tant que corps particulier, mais que vous alliez à une date ultérieure « mourir » et le mot même « mort » est devenu un mot redoutable pour vous, signifiant un événement traumatisant.

Quelle mauvaise blague vous a-t-on joué!

Maintenant, non seulement vous ne voyez pas que vous n’êtes qu’un acteur qui joue un rôle dans cette farce, mais vous continuez à supposer que vous avez un choix de décision et d’action dans la pièce, une pièce qui doit évidemment se dérouler strictement selon le script pré-écrit.

~ Nisargadatta Maharaj




Source Facebook Jonathan Gravel




⭐⭐⭐⭐⭐

🙏 Merci de nous lire chaque jour, votre présence toujours grandissante est précieuse. ❤️


Previous PostNext Post