Vous êtes votre propre guide

Vous êtes votre propre guide

Par Heidi Dupré

“Heidi, crois-tu à l’existence des guides ?”

J’ai fait l’expérience un jour d’aller à la rencontre de “mes guides” grâce à l’hypnose.

Je ne crois pas à l’existence de guides, mais je voulais voir.

Justement une image devait se présenter à nous.

Quand les autres participants avaient rencontrés les leurs, souvent illustres (jésus, Gandhi… suscitant beaucoup d’émotions 🧸)(cette émotion doit être respirée comme étant Soi, notre rencontre avec nous, mais le mental/ego le prend comme objet…le guide…fausse route !)

Je racontais alors mon expérience.

Le voyage se fit très rapide, pas vraiment eu de chemin à parcourir, j’eu assez directement une réponse, sans image, venue du fin-fond de moi-même :

– Mais enfin, tu sais bien qu’il n’y a que Toi… MDR cosmique…

Pourquoi cherches-tu une figure ? oui MDR, j’ai bien rit !

J’avais la réponse, MA réponse. Nous créons notre monde via nos croyances.

MA croyance est qu’il n’y a que moi, et Moi, le Soi qui sait, c’est moi dans tous mes états, manifesté, non-manifesté. Une fois désidentifiée ou en recherche d’un miracle, je suis à l’écoute de grand JE. C’est moi ! Le miracle, c’est moi !

Avec d’autres croyances, nous les voyons aussi prendre forme et visage, nous sommes exaucés. Notre inconscient nous envoie les infos selon notre propre banque d’image, selon notre culture ou nos références.

Comme d’habitude : ne pas être dupe c’est tout ! Remettre nos décisions entre les mains de guides extérieurs, avec une larme d’émotion ” maître Bidule m’a guidé..” c’est remettre son pouvoir à l’extérieur. Attention aux émotions !

Cela peut aider un temps, cela peut faire Voir que ce n’est pas là, il nous faut grandir émotionnellement. S’en remettre à soi, je suis d’accord, ce n’est pas drôle, c’est moins fun, plus terre à terre, moins joli, mais ça ramène plus directement. Voir qu’il n’y a rien à voir !

Si vous avez un guide à l’image de X ou Y, jouez avec ça si vous voulez, pendant un temps, c’est que vous avez là un indice, mais Voyez que c’est vous ! Sinon vous restez dans un imaginaire qui maintient la séparation et fait fantasmer plus encore. Ce fantasmes est un besoin, allez le découvrir. Ce peut être tout simplement la peur d’être, le refus d’être seul, l’abandon, le manque de confiance, de ne pas être aimé, le besoin d’être aimé etc… Et tout ça est bien légitime. Regardez ça en face, confrontez-vous à vous-même et prenez ces besoins en main. Rien ni personne ne pourra vous satisfaire. Ni le chocolat, ni la spiritualité…

Alors au final pourquoi passer par un intermédiaire ? Je trouve un peu ridicule de dire “mes guides disent que…” franchement…

Il n’y a rien de plus kiffant que d’abandonner ses croyances, ses repères, ses béquilles. flippant et Kiffant à la fois.

Encore une fois, mon discours ne peut être autre : lorsque l’on est confronté plusieurs fois à la mort, on n’a pas le temps de rêver, il nous faut agir et réagir concrètement. C’est là que l’on trouve sa propre force, j’ai grandi émotionnellement très vite c’est tout, je n’ai pas eu le choix. ce n’est pas une grâce, C’EST ce qui se passe naturellement. Il n’y a que notre petit moi qui se confronte et qui grâce à ça, trouve ce qu’il ne cherchait pas : ce qu’il est en réalité. c’est très simple.

Réveillez-vous de l’imaginaire romantique. Vous êtes votre propre guide.

L’inconscient est très très rapide et vous parle sans cesse pour vous mener à la maison. il se servira d’images ou de rêves, mais il ne parle que de vous. les émotions rencontrées à l’extérieur sont vos messages intérieurs, détachés de la forme et pourtant s’en servant. Seul miroir, mais juste un reflet, que vous allez faire votre.

Là est la magie du vivant, l’âme agit… la vôtre.




Source Facebook Heidi Dupré




⭐⭐⭐⭐⭐

🙏 Merci de nous lire chaque jour, votre présence toujours grandissante est précieuse. ❤️


Previous PostNext Post